Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Team Pescador 13 Pêche en méditerranée surfcasting

Team Pescador 13 Pêche en méditerranée surfcasting

Réel intérêt pour toutes les techniques de pêche toutes eaux, évolution au fil des années de la canne en bambou au matériels surfcasting en méditerranée. Avec une recherche de poissons de plus en plus gros et une connaissance de plus en plus aiguisée des espèces recherchées, daurade, denti, pagre, liche, sériole.... Partager une passion suivi d'un fort intérêt professionnel dans un futur proche.

Publié le par Pescador13
Publié dans : #La Daurade Royale

Surfcasting fishing, pescando la dorada, enfin des poissons corrects !!

L’été est toujours une période très difficile pour pratiquer le surfcasting, les plages sont remplies de touristes et la pêche y est souvent interdite en journée. GRRR !!!

Alors il faut prendre son mal en patience, petite révision du matériel à la mi saison n’est pas à négliger.

·         Vérification du fils des moulinets (corps de ligne)

·         Nettoyage des cannes et anneaux

·         Inventaire du petit matériel (pour ne pas pris au dépourvu le moment venu en septembre)

·          Et dans tout cela un peu de rangement dans mes caisses de pêche

031220101359.jpg

Avec cette saison très difficile il est bon de prendre un peu de recul pour évacuer toute la frustration accumulée dans ce début de saison…

Comprendre une fois les neurones refroidis : Pourquoi la belle au sourcil d’or n’a pas pointée le bout de sa couronne cette année ?

 1.  La baisse des ressources et stock de poissons de méditerranée liée à la surpêche (professionnel et amateur)

 2.  Des conditions climatiques vraiment pas bonne cette année

 3.  La mer est sous un stress permanent : ce qui accrue et développe la méfiance      des poissons

 4.  Reste le facteur chance : être présent au bon moment et séduire une belle       daurade royale

Cette période estivale est donc faite pour faire le vide, se ressourcer et se remotiver.

 Rien n’empêche d’aller à la pêche, mais faut-il encore pouvoir trouver des coins calmes, pas trop fréquentés pour débusquer une belle DODO  et cela devient de plus en plus difficile !!

Pourtant je ne suis pas très vieux j’ai 23 ans, mais je peux vous certifier qu’il y a 10 ans en arrière la pêche n’était pas autant compliqué :

    I.      La législation

   II.      Présence de grosses populations de poissons

  III.      Moins de pollution

 IV.      Moins de fréquentation de la mer

   V.      Le tourisme n’était pas autant développé

Aujourd’hui  le poisson c’est habitué depuis plus de 20 ans à la pêche moderne.

C’est dramatique mais c’est ça il faut l’accepter et apprendre de nos erreurs, pour pratiquer une pêche durable et raisonnée sinon nous courrons vers de grosse catastrophes écologiques, avec un déséquilibre de la chaine alimentaire et des réseaux trophiques du milieu marin.

DONC PRATIQUEZ LE NO KILL DANS LA MESURE DU POSSIBLE ET UNE PÊCHE RAISSONNEE, ne prélevez ce dont vous avez besoin et surtout des poissons maillés qui se sont au moins reproduit un fois.


Le plus dure aussi c’est qu’il y a plus beaucoup de grosses mémères pondeuses, celle génère le plus d’œufs c’est-à-dire, les gros spécimens qui serai en mesure de repeupler nos côtes.

Car vous pensez qu’il en reste beaucoup des poissons âgés de 15 à 20 ans ??? 

Moi perso je pense que non, donc chaque daurade que je relâche me donne de l’espoir…

Bon fini la nostalgie revenons aux choses sérieuses la PESCA !!!

Une belle partie de pêche se dessine à l’horizon, le temps se remet au beau fixe. Avec ce temps les appels commencent à fuser de tous les côtés, après 2 semaines de non pêche car problème au dos et il fallait continuer à travailler la semaine…

Je pars donc avec ANTHO dans les roches de Marseille « la côte bleue » pour être loin de tous ces touristes et ce monde de Fada…

Au menu du soir Bibis, crabes, cordelles… Sur les rochers la pêche est différente, le matériel est un peu plus léger que le surfcasting de plage.

Quand on arrive sur un poste que l’on ne connait pas il faut commencer par cherche les tâches claires pour repérer les zones de sable et de gravière.

Ce seront des postes privilégiés pour y déposer un appât sur le fond.

Après une heure de pêche nous avons bien prospectés le poste.

Il est 18h00 pour le moment il n’y a pas l’ombre d’une belle touche à l’horizon (que des petits poissons de roche). Le soleil commence à baisser ce qui devrait mettre de la faune et la flore marine en activité.

J’aime particulièrement cet instant « le Couchant » le menu fretin se cache et se camoufle pour échapper aux gros prédateurs sorte au crépuscule.

Mais il ne faut pas oublier le lever du soleil qui est toujours propice pour faire un beau fish !!

Le soleil baisse… baisse !!! C’est une première belle touche pour ANTHO, la canne plie, se relâche, il entre en contact avec le poisson et ferre…

Le poisson ne s’est pas piqué, il dépêche de faire une autre calée au même endroit. Il n’arrête pas de me dire que c’était un beau poisson…

L’attente continue, mais très longtemps cette fois, TOUCHE pour ANTHO !!!

Le contact est immédiatement prit le poisson est piqué, un petit combat bien tranquille, avec de beau coups tête c’est une DODO c’est sûre…

Elle arrive doucement, Pescador13 est au salabre, elle c’est une très Daurade Royale de 950 gr, par les temps qui courent !!

J’ai une belle touche franche, je ferre le poisson est au bout, c’est une blanquette de 400 gr qui mise au sec sans encombre, un petit NO KILL s’impose.

Ensuite belle allonge pour ANTHO, le salabre est nécessaire, c’est un joli loup de 900 gr qui n’a pas résisté au bibi de sète.

Les cannes patent de tous les côtés à droite, à gauche un coup lui, un coup moi.

C’est une autre daurade de 600gr qui s’est piquée à la cordelle !!

La canne d’ANTHO se cintre de nouveau, beaux coups de têtes, c’est une daurade, elle arrive devant l’épuisette, elle est au sec. C’est encore un très beau poisson.

C’est un instant magique nous avons touche sur touche. Nous sommes sur le qui-vive…

Je détecte une petite pitée sur canne, je m’approche et plus rien… Le scion vibre de nouveau, puis c’est la grosse allonge, je ferre aussitôt le combat commence, c’est violent, les coups de tête sont intenses, c’est une DODO comme je dis à ANTHO, elle est grosse, elle est grosse !!!

Je profite à fond de ce combat car cette année, ce n’était pas trop le kiff les mecs et là c’est le kiff.

Encore 1 ou 2 rush, elle arrive devant le salabre, allé, allé un petit effort petite, ANTHO l’a met au sec avec un petit cri de joie.

240720111513---Copie.jpg Elle s’est laissé séduire par un gros bibi, c’est un poisson magnifique qui dépasse largement le KILO, ça fait plaisir de pouvoir côtoyer de tel fish, LE RÊVE !!!

Les touches se sont s’intensifier une fois pour ANTHO, une autre pour PESCA jusqu’à 21h00… Loup, blanquettes, daurades, mabrés tout y est !!

La nuit tombe ce sont les marbrés qui entrent dans le bal…

A 23h00 les bogues ravels sont sur le poste, ce n’est plus la peine d’insister nous plierons bagages à 00h30 !!

240720111518---Copie-copie-1.jpg

Une très belle soirée de pesca comme on les aime entre amis et poissons. Pris par la frénésie des poissons je n’ai pas eu le temps de prendre des photos et des vidéos, parfois il faut savoir privilégier la pêche au reportage…

A très bientôt les amis pour de nouvelle aventures en compagnie du team Pescador13, Septembre arrive à grand pas, c’est la saison mythique pour la belle au sourcil. En espérant finir sur une bonne saison…

Voir les commentaires

Publié le par Pescador13
Publié dans : #La Daurade Royale

 

Pêcher la daurade royale en Surfcasting !!! Dure dure cette année…

Et oui comme je vous le disais précédemment, la belle au sourcil d’or se fait rare cette année sur certains secteurs de pêche.

Même les marbrés ne sont pas très actifs aussi, par contre il y a beaucoup de petits poissons, beaux yeux, blanquettes, griset, petits pageots…

Les beaux poissons sont toujours plus méfiants que le menu fretin qui s’acharne sur votre appât, tandis que la Daurade s’approche doucement  et observe la situation, pour déceler le piège.

Alors le pourquoi du comment ?

Chacun a la sienne :

  • Entre la météo capricieuse avec du chaud, du froid, de la pluie et du vent.
  • La pêche industrielle qui met de plus en plus de pression sur la ressource et la capacité de régénération de la mer…
  • Le poisson va finir par rentrer en terre ou pas ?
  • Trop de petits poissons qui ne favorisent pas la prise de beaux spécimens car ils arrivent plus vite sur l’appât.

La pêche à la Daurade Royale est la pêche de toute une vie, chaque année tout est remis en question, les techniques, les appâts, les secteurs de pêche, le temps favorable…

Tant de facteurs déterminants pour pouvoir côtoyer un fish mythique comme la daurade, mais le plus important est certainement de faire part d’une grande patience et de détermination.

Nous « Pêcheurs » sommes au début d’une longue quête pour débusquer et comprendre la Géante Coiffée d’Or.

Donc cette saison il faut redoubler d’effort, varier les secteurs de pêches, je pense qu’il faut diriger vers zones rocheuses où il y a plus de vie.

De toute manière avant d’arriver sur les plages, les poissons passera sur les postes rocheux.

Je me suis donc redirigé vers les avancés sur la mer « les digues », mais rien de bien joli, toujours des petits poissons sur les digues.

Il y a quelques petites daurades, rien de très violent, voici tout de même de beaux shoot photos au bord de l’eau :

PICT0107PICT0105 (2)

IMAG020610052011445IMAG0244

IMAG0228.jpg

IMAG0212IMAG0237.jpg

Les prochains objectifs 2 ou 3 sorties dans les belles calanques du 13 sur les pointes rocheuses pour voir si les sparidés se tiennent sur ces fonds ouvert sur la mer, avec de fort courant. Ce sont des lieux de passage où l’on avoir de belles surprises.

En pratiquant le surfcasting light ainsi que la pêche à l’aplomb sur les eaux profondes, quand on pratique ce type de pêche, le meilleur étant de positionner des appâts locaux sur la roche comme des petits crabes, oursins, gambas, piadons, moules…

A très bientôt pour de nouvelles aventures gardons l’espoir que la tendance tourne en notre faveur.

Et vous les pêchou qu’en pensez-vous ???

Voir les commentaires

Publié le par Pescador13
Publié dans : #Surfcasting vidéos

 

Voilà les amis, j’ai mis du temps à la publier cette vidéo, mais bon maintenant c’est fait !!!

Sur cette session de pêche pas de grosses daurades au rendez-vous, quelques jolis poissons, mais de belles vidéos No Kill et de belles images pour vos yeux, ainsi que le partage d’une passion commune :


 

Je suis très pris par le travail en ce moment, mais je ne vous oublie pas pour autant…

Pour tous ceux qui se posent des questions « Ou sont les poissons ? »

Cette année il ne faut pas chercher à comprendre, le temps n’est vraiment pas propice pour la pêche de la daurade royale.

Si nous résumons la saison elle très irrégulière, il y a du beau temps 3 jours, 1 jour de pluie, 3 jours de mistral et ça recommence !!!

Le temps n’est pas stable et la daurade n’apprécie pas du tout cela, ce qui pourrait expliquer le manque de poisson sur les secteurs de pêche.

Mais comptez sur moi pour débusquer la belle au sourcil d’Or cette saison, par contre il y a beaucoup de petites blanquettes ce qui pourrait expliquer aussi que l’on n’arrive pas à prendre de gros spécimens car les petite daurades mangent plus vite que les grosses…

J’attends vos réactions sur cette vidéo et votre bilan de la mi- saison car la mienne n’est pas top pour le moment !!

Et pour vous où sont les daurades ???

Voir les commentaires

Articles récents

Hébergé par Overblog